Rechercher

Comment s'habiller pour les fêtes de fin d'année en s'inspirant du siècle passé?

"La mode est un éternel recommencement". C'est tant mieux, parce que les stylistes du 20e siècle étaient sacrément bien inspirés! Et si en dehors d'une soirée déguisée on ne s'imaginerait pas porter la tenue type des années folles ou des années 80, on s'en inspirera volontiers dans nos looks de fin d'année. Je vous propose donc de partir à la découverte de tenues de fête d'aujourd'hui, inspirées des styles d'hier.



La robe Charleston - Les années folles

Fin de la première Guerre Mondiale, cette génération rêve d'un monde nouveau, d'amusement, de divertissement. Cette ambiance, cette envie se retrouve et se ressent dans la mode de l'époque. Les canons de beauté de la femme changent, sa silhouette se veut plus androgyne: peu de formes, une taille non marquée, petite poitrine, des cheveux coupés courts façon "garçonne". C'est une véritable révolution par rapport au début du siècle qui voulait que la femme soit pulpeuse avec une taille marquée jusqu'à l'exagération grâce au corset.


Dans les années 20, les femmes portent des robes droites plus courtes arrivant généralement au genou. C'est l'avènement de la robe Charleston, souvent travaillée avec des paillettes, des franges, des plumes,...


C'est donc avec du jazz et des paillettes dans la tête que j'ai choisi ces trois robes d'aujourd'hui, inspirées de années 20. Vous aussi elles vous donnent envie d'aller danser?



Le New Look de Christian Dior - 1947



Nous sortons cette fois de la seconde Guerre Mondiale, période d'austérité pendant laquelle la silhouette de la femme est presque masculine, ses jupes sont étroites et ses épaules carrées.


Arrive alors ce couturier encore inconnu qui va véritablement révolutionner le monde de la mode et rendre à Paris son titre de capitale de la mode et de la haute couture. Christian Dior présente en 1947 à l'occasion de son premier défilé sa collection "Corolle" que les médias appèleront immédiatement le New Look. La collection du couturier pouvait se résumer par cette phrase: la gorge soulignée, la taille creusée et les hanches accentuées.


C'est en gardant à l'esprit cette idée de taille marquée, de hanches prononcées et de longueur s'arrêtant à mi-mollet que j'ai sélectionné ces trois magnifiques robes de soirée.



Le smoking Yves Saint Laurent - 1966

A l'origine, le smoking est un vêtement d'homme réservé aux fumoirs. C'est d'ailleurs de cette pièce qu'il tient son nom, les hommes y portant cette veste afin de protéger leur habit de l'odeur de cigare.


Pièce iconique de son style, Yves Saint Laurent l'introduit au féminin dans sa collection Automne-Hiver de 1966. Lorsqu'il parle de son smoking, voici ce que le créateur en dit:

"Pour une femme, le smoking est un vêtement indispensable avec lequel elle se sentira continuellement à la mode car c’est un vêtement de style et non un vêtement de mode. Les modes passent, le style est éternel. "

Yves Saint Laurent


Considéré à sa sortie comme trop novateur, le smoking Saint Laurent ne rencontrera pas dans un premier le succès escompté auprès de la clientèle haute couture. En revanche, dans sa version Saint Laurent rive gauche (la marque de prêt-à-porter d'Yves Saint Laurent), le succès est immédiat auprès de sa clientèle plus jeune, ce qui permet au smoking YSL de devenir le véritable classique que l'on connait encore aujourd'hui.



La robe Courrèges - 1965



C'est au tour des couturiers Courrèges de révolutionner la mode en janvier 1965 avec leur nouvelle collection présentant des robes trapèzes courtes, des lignes géométriques et des tons acidulés. Ces nouvelles créations contribueront au succès de la toute nouvelle minijupe, coupée une main au dessus du genou.


A la veille de Mai 68, ce nouveau style parle énormément à cette jeunesse désireuse d'un nouveau style de vie. Des célébrités telles que Catherine Deneuve ou encore Brigitte Bardot, séduites par cette collection, participeront au succès de de celle-ci. Ce nouveau style s'exportera d'ailleurs jusqu'aux Etats-Unis, où il sera largement copié, au grand dam d'André Courrèges, le couturier.


J'ai donc retenu les critères de coupe courte, forme en trapèze, absence de manches et de décolleté afin de vous sélectionner ces trois jolies robes de soirée façon Courrèges.



Le Power Dressing - Les 80's

Courant de mode vestimentaire s'appliquant majoritairement aux femmes et débutant dans les années 70, le Power Dressing est à son apogée dans les années 80. Le Power Dressing se réfère à un style destiné à donner une image d'autorité, de compétence, de puissance, d'audace. En effet, c'est dans les années 80 que ce style prend toute son importance puisque celles-ci connaissent une relance économique d'un côté et de plus en plus de femmes tiennent des postes à responsabilités dans des univers masculins de l'autre.


Ce style, que l'on peut qualifier de formel, se caractérisait par des épaules élargies, des tons foncés, une taille fine et tenue par une ceinture souvent large afin d'obtenir une silhouette en "X". Pour diminuer le côté austère de la tenue, on venait lui ajouter des accessoires colorés, tels qu'une broche, un foulard ou des bijoux. Enfin, on finissait la tenue avec une paire de hauts talons aiguilles et une coiffure imposante.


A travers ma sélection de robes, je vous présente ma vision d'une adaptation façon Noël 2020 de ce Power Dressing style. J'ai donc gardé cette idée de tailleur version robe, avec une taille marquée et des épaules larges dans des tons sombres.



Alors, inspirées par ces looks de fête? Mettez-moi en commentaire des photos de vos propres looks pour cette année! J'ai hâte de les voir!


J'en profite également pour vous rappeler qu'en vous abonnant à notre newsletter, vous recevez 10% de réduction sur votre prochaine commande! Les délais de retour sont également prolongés à 30 jours et sont gratuits! Allez donc jeter un oeil à notre collection pour en profiter: www.girlswannahavefun.shop.


Passer une belle semaine!


23 vues0 commentaire

Newsletter

©2020 par Girls Wanna Have Fun. Créé avec Wix.com